Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 mai 2011, toujours :

Dans la voiture, juste tous les deux, nous commentons l'attitude du Dr Té.

On se demande quand même si tout ça est bien normal, est ce que ça se passe comme ça ailleurs? Est ce que personne ne se rend compte de rien? Ou bien le Dr Té a-t il senti que les bornes avaient été dépassées? S'est il racheté une conscience en nous mettant sur le prochain protocole FIV?

Nous tournons en rond dans nos interrogations, conscients que nous n'aurons jamais les réponses.

Alors on décide d'arrêter là les questions, et de pro-fi-ter.

Nous savons qu'il faut savourer cette chance inattendue, enfin nous avançons, nous passons à la FIV, nous passons au niveau supérieur en terme de chances de conception.

Et pourtant. Pourtant, la Culpabilité qui s'est assise entre nous dans la voiture, me regarde avec insistance. Elle, elle attend la réponse a sa question : devant qui passons nous? A qui vole-t on la place dans ce protocole?

La Culpabilité me fixe sans mot dire, sa main glacée s'est posée sur mon cœur et ses doigts se crispent tout autour de lui.

La Culpabilité m'écrase du poids de son regard et je comprends bien qu'elle ne me lâchera pas de sitôt.

Beaucoup de poids, peu de mesure

Je décide de l'ignorer, de faire comme si je ne la voyais pas. Après tout, si j'évite de la regarder, elle s'en ira peut être?

Nous voici arrivés à notre pharmacie, celle où nous nous rendons toujours, celle où j'ai acheté mon attirail pour les IAC.

Arrivée au comptoir, je tends mon paquet d'ordonnances. La pharmacienne regarde tout bien attentivement, va chercher les médicaments au fur et à mesure et finit par me demander pourquoi le Dr Té me donne du Ménopur alors que j'ai déjà tout le matos pour utiliser Puregon.

Bon là je commence à en avoir un peu marre, le rendez-vous de ce matin était un peu lourd déjà, j'ai pas envie en plus de devoir expliquer tout ça.

Alors je réponds que je ne sais pas, que c'est comme ça et que j'ai pas choisi.

La pharmacienne me dit alors qu'elle va aller chercher le big boss, il s'y connait, la PMA c'est sa partie.

Elle revient en nous disant qu'il va arriver et nous demande de l'attendre.

Pfiou, j'ai rien demandé moi!

Pfiou, j'ai rien demandé moi!

Elle ne nous a pas mis le Ménopur dans le sac, nous attendons donc.

Une heure entière.

Il finit par arriver, s'excuse de nous avoir fait attendre et nous demande de lui expliquer notre situation.

Bordel, encore? Encore, encore, encore et encore? Mais ça ne s'arrêtera donc jamais?

Il peut pas obéir à l'ordonnance celui là, juste me filer mes médocs et salut?

J'ai très envie à cet instant de l'envoyer chier, je n'ai rien à lui raconter, j'en ai marre de la curiosité malsaine, du voyeurisme!

Mais il est gentil, il a demandé avec bienveillance, il ne m'a rien fait.

Alors je soupire et expose un rapide résumé des évènements : essais infructueux, examens, opérations, 3 IAC et là on tente la FIV.

Le pharmacien nous demande où nous faisons l'acte, et qui nous suit.

Quand il entend que nous sommes à l'hôpital Moisi, il commence à s'emballer un peu, à nous dire qu'on aurait mieux fait de choisir l'hôpital de Clamart, que là bas ils savent ce qu'ils font, qu'à l’hôpital Moisi c'est n'importe quoi, que le Dr Té touche très probablement une subvention du labo qui fabrique le Menopur, que la vraie raison de sa prescripiton c'est ça, alors que ca va être tellement contraignant pour moi, que je serais tellement mieux avec Puregon, qui donne de meilleurs résultats en plus, non mais c'est honteux.

Beaucoup de poids, peu de mesure

On n'en peut plus avec M. Lambda.

Pourquoi chacun y va de son commentaire alors qu'on n'a rien demandé?

Il est gentil le pharmacien, mais il ne sait pas comme j'ai galéré pour avoir un rendez-vous, il ne sait pas comme on m'a renvoyé quasi systématiquement sur mon hôpital de secteur, il ne sait pas que j'en ai par dessus la tête, que je veux mon traitement et basta!

Son laïus dure une bonne heure.

Il argumente, explique, réexplique, expose ses théories environ 15 fois d'affilée.

Quand enfin il accepte de nous donner les boites de Ménopur, et nous libère, ça fait deux heures qu'on est entrés dans cette pharmacie.

On en ressort déboussolés, angoissés, persuadés d'avoir fait une énorme connerie en allant a l'hôpital Moisi. Persuadés que comme l'a dit le pharmacien, Ménopur ne marchera pas, que Puregon c'est mieux.

M. Lambda et moi sommes épuisés, cette journée nous a mis sur les genoux, vidés.

On rentre, sans se parler, on en a trop plein les oreilles et on a besoin d'une pause.

En rentrant chez moi, la charge qui pèse sur mes épaules a encore augmenté, j'ai la pénible sensation de porter un sac à dos rempli de briques sans avoir nulle part où le poser.

Décidément y'a pas à dire, la PMA c'est lourd à porter. Plus encore quand il faut se montrer si endurants et si patients.

Beaucoup de poids, peu de mesure

Published by Mme Lambda

commentaires

Poulette 26/09/2013 22:39

Peut-on connaître le fin mot de l'histoire ? Y-a-il enfin une éclaircie dans cette aventure ??

Mme Lambda 27/09/2013 23:42

Je suis désolée du retard accumulé ^^'
En fait on attaque un gros morceau là, et il est un peu difficile pour moi de mettre des mots sur les épisodes à venir, quand on remue tout ça, ça fait forcément remonter beaucoup de choses! Mais je n'abandonne pas le blog, je m'auto-coup-de-pied-cul-te j'espère arriver à vous pondre la suite bientôt. Merci de votre patience!

Mélusine 18/08/2013 18:45

Coucou !!
Pour réagir aux commentaires...
Franchement... Et ce n'est que mon avis... Tout ça, c'est chou vert et vert chou niveau efficacité générale !
On a commencé par Gonal pour la première IAC. Ca a fonctionné. Bon, ça s'est pas bien fini...
Pour la seconde, on a eu Purégon (pour la 3ème et la 4ème aussi et ça a encore marché cette dernière fois).
Je me suis dit : "Ah ben il vient de voir la meuf de Purégon alors pendant un moment il va prescrire que ça ! L'autre fois il avait vu la meuf de Gonal... Ou bien alors il fait un coup l'un, un coup l'autre, comme ça pas de jaloux ! ..." Je m'en suis dit de ces trucs en même pas quelques secondes...
Et d'un coup, il s'arrête et me demande ce qu'il m'a donné la dernière fois. Je lui dis Gonal. Et il me répond que là ben il change parce qu'il peut mieux ajuster les dosages (Gonal c'est de 25 en 25 alors que Purégon ben y'a des intermédiaires).
Dire que l'un est mieux que l'autre... Alors à ce moment-là, pourquoi on ne file pas que le meilleur ? On économiserait du temps, de la santé mentale et du fric ! Je pense que chaque situation est réellement unique. Que ce qui va aller pour un couple n'ira pas pour un autre. Que ce qui a fonctionné comme ça cette fois peut merder la prochaine. Tout est tellement incertain et compliqué en PMA. C'est du test en permanence !
Par contre, les histoires de coût pour la sécu, je veux bien le croire... Croire qu'il s'est avant tout intéressé au coût pour la société en prescrivant Ménopur au lieu de Purégon. Mais franchement, quand on fait de la PMA et vu le coût des traitements, je trouve ça vraiment tout riquiqui comme attitude ! Ou alors les centres ont des budgets PMA à ne pas dépasser et les gros centres les atteignent plus vite et du coup essaient de gratouiller par-ci par-là ? Bref... on ne le saura probablement jamais...
Ce qui est sûr, c'est que soit le pharmacien délivre le traitement prescrit par le médecin et la ferme soit il appelle directement le médecin pour pinailler avec lui, mais vous prendre la tronche de cette façon alors que, très clairement, vous n'avez rien à voir dans l'affaire et que ça ne changera rien à ce qui est écrit sur l'ordonnance...
Bon courage pour la suite !

Sabrina 14/08/2013 13:37

J'ai eu le ménopur pour une stimulation ovarienne qui n'a pas fonctionné pourtant j'avais 4 ampoules à prendre tous les jours pendant passé 10j et rien nada, ensuite je suis passée en fiv complète dans un autre hôpital avec un autre médecin, ou j'ai eu décapeptyl pour bloquer l'ovulation et purégon pour stimuler les ovaires, j'ai eu un bon mois d'injections qu'on augmentait petit à petit pour ne pas risquer d'hyperstimulation, et en meme temps faire attention à mes kystes ovarien, et au final avec ça j'ai eu 8 follicules ponctionné. on dit souvent que si une personne ne réagit pas au purégon le ménopur fera des miracles et inversement! j'espère que ce sera le cas pour toi!

Plume 14/08/2013 11:37

Bah le ménopur est paraît il mieux que le puregon pour donner des ovocytes de meilleure qualité. J'ai change deux fois de centre Pma et déjà lors du premier changement on a préféré me filer du ménopur et la doctoresse m'avait expliquée que ça augmentait la qualité des ovocytes. J'avais eu puregon + ménopur pour FIV2...
Par contre il est vrai que ça t'oblige a faire des mélanges alors que c'est tellement plus simple avec le puregon et son stylo.

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog