Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

23 juin 2011, 8h :

Je me réveille excitée comme une puce, ça y'est enfin, c'est le grand jour!

Aujourd'hui je livre ma dernière grosse bataille dans cette guerre qu'est la FIV, je suis prête à en découdre et bien solide sur mes deux pieds, Ponction je t'attends.

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

Depuis que j'ai arrêté les piqûres quotidiennes il y a deux jours, je revis complètement.

Plus de bouffées de chaleur, plus de violentes sautes d'humeur, de moins en moins de douleurs articulaires et surtout, surtout... deux jours SANS PLEURER!!

Oui ça peut paraître anodin comme ça, un peu ridicule peut être aussi, et pourtant vous n'imaginez pas en faisant ce constat quel bien être et quel soulagement on peut ressentir.

Après plus d'un mois de chouineries, larmes aux yeux, et gros sanglots en tous genres, deux jours entiers sans avoir ne serait ce que l'envie de pleurer, à mon stade on parle tout simplement de folie douce.

Pour de vrai, tout ça ce n'était pas moi, tout ça c'était le Traitement!

En ce matin de ponction, célébrant ces deux jours sans chialer, mes compagnes sont l'Euphorie, l'Excitation et l'Impatience.

Elles m'étreignent avec force et je crois beaucoup d'affection aussi.

L'Euphorie est la plus enthousiaste, elle me souffle en riant ses paillettes d'optimisme au visage.

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

Bon c'est pas tout ça, mais moi j'ai des devoirs à faire, je dois me rendre à l'hôpital Moisi la vessie pleine pour ma fameuse Ponction.

Histoire d'être bien sûre que tout soit fait comme il faut, je me prépare un litre de thé vert que je sirote régulièrement en me préparant, puis tout le long du trajet en voiture.

Pourquoi du thé vert? Parce que c'est diurétique, et donc ça remplit rapidement la vessie.

Ouais je sais, vous êtes en train d'halluciner en lisant ça, et vous avez bien raison : Je ne sais pas si la vessie se remplit plus vite, mais il se trouve que oui, avec le thé vert, il faut évacuer et même évacuer viiiiiiiiiiiiiiiiiite!!

Mais ça, toute à ma joie de faire l'imbécile avec l'Euphorie, je ne l'ai pas percuté trois secondes, résultat, à même pas la moitié du chemin je meurs d'envie d'aller faire pipi.

Du genre j'en peux plus, je vais me mettre à chialer si j'y vais pas tout de suite (ha ben chialer, ça faisait longtemps tiens).

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

Mais je dois être forte, je dois arriver la vessie pleine alors j'arriverais la vessie pleine nom di diou.

Arrivés a l'hôpital, on se gare.

Marcher jusqu'à l'entrée est déjà une torture sans nom, je marche à deux à l'heure en geignant et grille M. Lambda qui soupire d'exaspération. Tssssss.

L'entrée atteinte, il faut encore prendre les escaliers pour rejoindre le sous-sol, marcher deux heures tout droit, puis tourner à gauche, puis à droite et encore à droite après le chameau.

Je commence à chialer j'en peux plus, j'en peux pluuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus!

Bon ben voilà, encore quelques leçons que m'aura apprises la PMA :

1/ C'est sûr, certain et officiel, au temps de l'inquisition moi j'aurais pas tenu dix minutes, j'aurais balancé tout le monde direct, mes bourreaux compris.

2/ La connerie ne paie pas, j'avais qu'à réfléchir au lieu de me comporter comme une dinde.

3/ Le thé vert c'est fini pour toute la vie. Toute. La. Vie.

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

On se présente au secrétariat où on nous demande de nous asseoir dans la salle d'attente, pleine comme un oeuf.

Voyant ça le Désespoir active un peu plus mon canal lacrymal : mon dieu tant de monde avant nous?!

M. Lambda ne s'en émeut pas le moins du monde et attrape ce qui fait désormais partie de ses lectures favorites : un exemplaire du magazine Public.

Car oui, à force de fréquenter les salles d'attentes, il sait maintenant qui sont David & Victoria, Angelina & Brad, Eva & Tony et il veut savoir ce qui leur arrive.

La PMA a people-isé mon mari.

Voilà un autre dommage collatéral que j'étais loin de soupçonner.

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

Au bout de quelques minutes c'est trop dur. Je vais voir la secrétaire et lui explique que j'ai mal géré ma vessie que j'en peux plus. Je lui demande si je peux aller faire pipi, même un tout petit peu, parce que là c'est plus possible.

La secrétaire présente ce jour là est gentille et pleine de compassion. Elle me dit qu'il faut venir vessie pleine, mais pas sur le point d'exploser!

Je peux donc aller me soulager un peu, et pour le coup le terme soulagement prend tout son sens.

Sauf qu'avec cette connerie de thé vert, je dois y retourner toutes les cinq minutes et que je commence à avoir peur qu'on m'appelle.

Mais tout se passe bien, une demie heure après notre arrivée, c'est notre tour.

Voilà ça y'est.

Enfin.

M. Lambda part de son côté pour le recueil de sperme, et moi du mien pour passer blouse, chaussons et charlotte.

Le show peut commencer.

D-Day : Une furieuse envie de faire pipi

Published by Mme Lambda

commentaires

Daisy 15/02/2016 21:14

C tu une histoire???
Moi en tou cas une fois je m`en allait a QUÉBEC, j`ai pris du thé vert pi rendu a l`hotel pendant la file avec une 100 de personne(il y avait une occasion spéciale) je me suis pisser dessus

lol45 19/06/2015 22:26

nul

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog