Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

17 août 2010 :

Je suis réveillée en sursaut par l'aide soignante qui ouvre brutalement la porte de ma chambre et entre en trombe.

Le coeur à 3000 à l'heure et la respiration en vrac je regarde l'heure : il est 6h30.

L'aide soignante prend ma température et ma tension, je dois encore faire un lavement et me laver à la bétadine à nouveau.

Si je brille pas de mille feux a l'intérieur comme à l'extérieur avec ça...

La coelioscopie : 2 - Action!

L'aide soignante me dit que je peux prendre mon temps, l'opération est prévue à 11h, on ne viendra pas me chercher avant. Elle me laisse tout un attirail à mettre : une blouse (qui se ferme dans le dos avec des pressions, j'apprécie beaucoup!), une charlotte, des chaussons...et une magnifique paire de bas de contention blancs.

La classe!

La classe!

Donc je ne me presse pas, je prends le temps de me réveiller, je n'ai pas le droit de boire ni de manger bien sûr donc je n'ai pas de petit déjeûner, je feuillette un magazine pour essayer de me déstresser...sans grand succès.

A 9h, il est temps de me doucher. Au moment où j'allais entrer dans la salle de bain, d'autres aides soignantes arrivent - toujours en trombe et sans frapper, ma parole c'est une manie! - et sont surprises de ne pas me voir déjà prête :

L'aide soignante précédente s'est trompée, je dois être opérée a 10h, je suis à la bourre grave!!

Je me dépêche donc de prendre ma douche et de m'apprêter.

Aaargh, je suis en retard!

Aaargh, je suis en retard!

Cette fois on frappe à la porte. C'est un aide soignant qui vient me chercher. Il est très gentil et attentionné, j'apprécie beaucoup (en plus mimi comme tout, vous avouerez qu'il y a pire comme dernière image avant d'entrer au bloc!!).

Il me dit de m'allonger tranquillement, qu'il m'emmene dans mon lit, s'inquiète de savoir si j'ai froid et quand il me dit en souriant "Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que tout va bien se passer", je sens ma gorge qui se noue et j'ai envie de pleurer.

Parce que j'ai peur. J'ai peur qu'on m'enlève ma trompe, qu'on trouve un problème, que je ne puisse jamais avoir d'enfant.

Je voudrais que Mr Lambda soit là en cet instant, mais il est au travail, et mon seul réconfort se trouve dans la gentillesse de l'aide soignant qui m'emmène au bloc et qui se montre rassurant.

Bon en vrai c'était pas lui, l'aide soignant, mais il était presque aussi chouchou!

Bon en vrai c'était pas lui, l'aide soignant, mais il était presque aussi chouchou!

Il m'emmène, dans mon lit à roulette. Je vois les plafonds qui défilent, avec les néons, les virages, et ça me fait vraiment une sensation bizarre. J'entends les portes qui s'ouvrent, les collègues qui échangent un bon mot, mais je ne vois rien.

La Peur s'étend en moi, je n'ai personne à qui tenir la main, j'ai envie de pleurer, je supplierais presque le médecin de laisser tomber, tant pis c'est pas grave, ma trompe on la laisse se débrouiller toute seule.

Mais ca y'est, nous voilà devant le bloc et l'aide soignant me dit : "Nous on se sépare ici, mes collègues vont prendre le relais. Ne vous inquiétez pas et essayez de vous détendre, vous êtes entre de bonnes mains!".

Il me sourit, et il a l'air si confiant à cet instant que je me sens soulagée. Une demie seconde, en fait, parce que dès qu'il tourne les talons la Peur revient prendre toute la place.

Brrrr!!

Brrrr!!

Je reste là dans un coin du couloir, mon dossier posé sur les jambes. Il y a une grosse horloge en face de moi, et c'est comme ça que je sais qu'un quart d'heure se passe, le bloc n'est pas encore prêt.

Plusieurs médecins et anesthésistes viennent me voir, et a chaque fois je dois donner mon identité, ma date de naissance et expliquer pour quelle raison je me trouve là, et comment ça se fait etc etc.

Une anesthésiste en particulier est touchée par mon histoire. Elle m'explique qu'elle même s'est trouvée confrontée à un problème similaire il y a 20 ans : Son mari a un soucis d'oligozoospermie et à cette époque la médecine n'étant pas si avancée, on lui avait simplement dit qu'ils n'auraient jamais d'enfant.

Pourtant elle était tombée enceinte, et son médecin n'y croyait tellement pas, qu'il était convaincu qu'elle avait trompé son mari!

Elle rit en me racontant cette histoire, forte de sa chance. Je suis contente pour elle mais au fond de moi je ne peux m'empêcher de me dire "bon, ben voilà, encore une miraculée quoi. Comme d'hab', ça arrive à la terre entière mais jamais à toi".

La coelioscopie : 2 - Action!

Enfin on m'emmène au bloc. Un anesthésiste peine à trouver la veine qu'il cherche au dos de ma main.

On me pose un masque sur le visage et on me demande de compter jusqu'a 10.

1. 2. 3... black out.

La coelioscopie : 2 - Action!

Published by Mme Lambda

commentaires

Amy-San 01/12/2012 12:07

On s'y croirait ma poulette... Brrrr

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog