Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

21 Janvier 2012 :

 

SA : 32+2

SG : 30+2

SNUFE : Explosion des records

 

1h13 du matin.

C'est le milieu de la nuit, et le service des GHR se fait plus calme. Enfin plus calme, c'est sans compter cette espèce de bruit de soufflerie qui tourne en continu.

Je ne dors pas, je suis épuisée pourtant. Il fait une chaleur à mourir dans cette maudite chambre, même moi qui adore avoir chaud j'étouffe.

Le dispositif de sécrurité empêche d'ouvrir la fenêtre autrement que sur quelques centimètres en haut, et malgré la neige dehors, cela ne suffit pas à rafraîchir la pièce.

Il fait chaud, très chaud, et tout à l'heure dans un demi sommeil je me suis demandé si j'étais arrivée en Enfer.

 

 

Asphyxie imminente

J'ai eu mes deux piqûres de corticoïdes et les effets secondaires ne se sont pas faits attendre : démangeaisons, afflux sanguins vers le visage dès que je m'allonge, saignements de nez, bouffées de chaleur (comme s'il ne faisait pas assez chaud hein).

C'est très inconfortable, je tourne et me retourne dans mon lit sans trouver le sommeil. Mais je tente de me consoler en me disant que c'est pour le bien de mes bébés.

Le légendaire sens du sacrifice d'une mère, il existe donc et se montre déjà avant la naissance!

 

En tous cas eux, ils vont bien, et c'est finalement là le plus important, même si les injections de corticoïdes les endorment un peu et que je les sens un peu moins bouger.

Mais ils sont sympas, ils me font un petit coucou de temps en temps, qui me rassure.

 

Les deux monitorings quotidiens sont toujours parfaits, j'entends leurs petits coeurs galoper. Ma fille a une bougeotte d'enfer, ce qui la rend difficile à capter.

En revanche, le doppler sur son cordon reste "stable dans sa médiocrité" comme se plaît à me répéter le Dr Pé.

Il doit se trouver définitivement très drôle puisqu'il me le ressort sans arrêt, rien à dire il est son plus grand fan.

Enfin ça c'est sans compter le nuage de sages-femmes qui l'entoure, évidemment.

 

 

Asphyxie imminente

Le Dr Pé a évoqué une sortie pour dans deux jours, si ma tension et la situation restent stables.

Le Dr Qü, son collègue n'a pas l'air tout à fait d'accord, et bien entendu je me suis bien faite recadrer sur le sujet d'une éventuelle sortie.

Je décide de laisser tomber, de toute façon cet hosto on sait quand on y entre, jamais quand on en sort!

Ce séjour en GHR se passe aussi n'importe comment que la dernière fois.

Cet après-midi, les sages femmes ont décidé de façon tout à fait arbitraire que je n'ai pas le droit de regarder les chiffres qui s'inscrivent sur l'appareil lors de mes prises de tension.

Paraît il que ça la ferait grimper, dieu seul sait d'où elles me sortent cette connerie encore.

Ah ben si, de mon dossier sûrement, rappelez vous, je suis une "patiente anxieuse +++" !

Donc, matin et soir, l'appareil qui sert à prendre ma tension est mis hors de ma portée et tourné face au mur. C'est infantilisant au possible.

 

Asphyxie imminente

Il est 1h13 du matin, et je ne dors toujours pas.

Je pense à mon séjour à l'hôpital Moisi, je pense à mes bébés si petits encore.

A ma fille dont la situation n'évolue pas, à mon fils qui est en pleine forme et qui sera peut être bientôt privé de son cocon, tellement nécessaire encore.

Pour la énième fois, je me rasseois dans mon lit pour boire un peu d'eau, et sitôt redressée, je saigne du nez comme une vache, j'ai tout juste le temps d'attraper mon mouchoir pour ne pas tout salir. Foutus corticoïdes.

 

Et bien entendu je fonds en larmes, tant je me sens seule et désespérée dans cette chambre au bord de l'asphyxie respiratoire. Et mentale.

Asphyxie imminente

Published by Mme Lambda

commentaires

Bravo 19/10/2016 22:52

Bonsoir
J'ai lu votre histoire dans deux jours continuellement et j'aimerais beaucoup savoir la fin heureuse que vous avez sûrement vécu aoes tant d'épreuve .
Bravo à vous ,vous avez un talen captivant d'écriture .

Caro 26/08/2016 17:04

J'aimerais tant savoir si vos bébés vont tous les deux bien... et vous deux aussi ! sans doute très occupée pour venir écrire la suite...

Charlène 16/06/2016 15:12

Bonjour,
J'ai lu votre blog avec beaucoup d'émotion, je me suis vu dans votre parcours, mais je n'ai pas encore d'enfant pour le moment ... Comment s'est terminé votre histoire?

Laure 29/05/2016 01:41

Je viens de lire votre blog, et j'espere infiniment que vous allez bien, ainsi que votre fils et votre fille... apres ce parcours infiniment difficile, vous meritez enfin un peu de bonheur...

Audrey 18/03/2016 14:20

J'espère que tout va bien pour vous...

Douchka 13/01/2016 06:41

Quels affreux dans cet hopital!!!!
Bravo vous avez un talent d'ecriture certain et votre récit m'a captivé en cette nuit d'insomnie après ma première ponction en presque 3 ans de désir d'enfant.
J'espère que vous êtes trop occupée à pouponner et que vous reprendrez votre belle plume pour rassurer vos lecteurs et partager votre joie. A bientot j'espere !

Psychota 21/11/2015 20:07

Pas de messages depuis le mois de mars, j'espère que ça ne signifie rien de grave... Comme beaucoup j'adorerai avoir le suite de l'histoire. Comme bcp, je suis moi aussi en PMA, et moi aussi bloggeuse pour évacuer un peu ce parcours éreintant. J'adore le ton employé ici, avec les émotions personnifiées façon Vise Versa. Merci d'avoir pris le temps de nous écrire tout ça !!

Bibou 18/07/2015 08:59

Tu es une grande narratrice, j'étais morte de rire tout le long moi qui connais bien les hopitaux. Tu fais rire, puis pleurer, puis tu donnes espoir, j'aurais aimer savoir la suite pour me motiver. Merci

Léa 25/05/2015 22:32

Bonjour,

J'ai lu votre blog, c'est très bien écrit, très beau !! Je viens de faire ma 1ère FIV avec ponction jeudi et transfert samedi, je suis dans la longue attente des 15 jours... depuis 3 jours ! (ça me parait déjà une éternité !). Je suis fatiguée mais j'espère que j'aurais la même finalité que la votre, une famille et une vie épanouie !
à bientôt !

Choupuce 11/04/2015 08:52

J'ai vraiment hâte de connaitre la suite aussi ! J'ai fait deux fiv et j'ai eu la chance d'avoir eu un + du premier coup à chaque fois :) lors de ma première grossesse j'ai également attendu des jumeaux mais le petit coeur de l'un d'eux s' est arrêté à 8 Sa. Ça a été dur mais la grossesse a bien évoluée ensuite. Quand je lis ton blog je me dis que c'est peut être mieux comme ça car je n'aurai jamais supporté autant d'angoisse...lors de cette 2 ème fiv j'ai refusé catégoriquement qu'on me transfert deux brybrys. Je connais trop d'histoire catastrophique de grossesse gémellaires, j'espère vraiment que la tienne finit bien et que votre petite famille va bien ! Merci pour ce blog qui est extrêmement bien écrit :)

valerie 07/04/2015 00:44

Votre histoire me touche vraiment. Comment fait on pour savoir quand le prochain billet sera publié ? Y a t il une façon plus simple que de revenir voir à toutes les semaines ?

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog