Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décembre 2011, encore :

Une grossesse gémellaire et peut être pire encore quand elle est issue de la PMA, est extrêmement prise au sérieux par le corps médical.

Maintenant que je suis plus ou moins assignée à domicile, c'est une véritable petite armée qui s'affaire autour de moi, resserrant un peu plus encore le cocon qui m'enrobait jusque là, ce qui tend à déborder un peu sur l'estouffade quand même

La pluie et le beau temps

Deux fois par semaine il y a une sage-femme qui vient me voir pour faire un monitoring et vérifier l'absence de contractions ainsi que le coeur des bébés.

Elle est très consciencieuse et se préoccupe beaucoup de mon moral et de mon bien être. A chacune de ses visites, elle me fait faire un petit test pour vérifier le PH de mes urines et c'est ainsi qu'elle commence à me demander de faire analyser régulièrement mon urine.

Ma tension est limite mais stable, mais elle craint la prééclampsie.

Je n'ai pas bien compris ce que c'était que ce truc, mais je l'écoute et exécute avec beaucoup de sérieux tout ce qu'elle me demande de faire.

Ma sage-femme n'hésite pas non plus à rester deux heures s'il le faut tant elle veut être sûre de bien enregistrer le coeur de chaque bébé.

Elle s'inquiète aussi de mon moral, me donne des conseil, répond à mes questions... je me sens chouchoutée et ça me fait énormément de bien.

La pluie et le beau temps

Quand j'ai besoin d'une prise de sang, c'est une infirmière qui se déplace à domicile, mon mari s'occupe de tout et particulièrement de mon confort, je suis très entourée tant par mes proches que par les professionnels.

La seule qui me déçoit beaucoup c'est la sage-femme avec qui nous faisions de l'haptonomie.

Tout se passait à peu près bien, malgré tout j'avais bien senti qu'elle n'était pas contente de nous : nous faisions nos exercices à la maison et communiquons très bien avec les bébés maintenant, mais je pense qu'elle ne nous sentait pas suffisamment impliqués, je ne sais pas.

Le fait est que lorsque je l'ai appelée pour lui annoncer que je ne pouvais plus me déplacer jusqu'a son cabinet, elle presque sauté sur l'occasion pour tout arrêter, elle ne se déplace pas à domicile, dommage et bonne continuation!

Moi j'ai le goût amer de l'inachevé dans la bouche, si j'avais su cela, je n'aurais jamais commencé à faire de l'haptonomie.

Je contacte alors d'autres sage-femmes praticiennes, mais toutes ont la même réponse à la bouche : j'ai commencé avec une personne en particulier, personne ne veut prendre le relais, je dois finir avec elle.

Je la rappelle pour tenter de négocier et me rendre à son cabinet lors de mes rendez-vous à l'hôpital Moisi qui se trouve dans la même ville, et il faudra plusieurs tentatives avant qu'elle ne daigne me rappeler et accepter ma proposition, pas de très bonne grâce il faut bien le dire.

Je déteste passer en force comme ça, mais je sais qu'il en va d'un enjeu important pour notre famille.

La pluie et le beau temps

Malgré tout le mois de décembre se passe et les fêtes de Noël avec.

Mes parents sont venus me voir et je suis contente d'avoir pu fêter Noël avec chacun d'eux.

Je me sens à peu près bien, je fais très attention au moindre effort, et l'Optimisme finit par revenir timidement.

Je recommence à envisager ma date prévue d'accouchement avec le sourire.

Elle est fixée au 23 mars 2012 et même si je sais pertinemment que je n'irais pas jusque là, je recommence à avoir bon espoir pour aller au moins jusqu'à la mi-février.

Et c'est un vrai rayon de soleil qui apparaît dans mon paysage assombrit par les derniers évènements.

La pluie et le beau temps

Published by Mme Lambda

commentaires

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog