Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25 juin 2011, 6h30 :

Je me réveille en sursaut le coeur qui bat à fond la caisse.

Mes yeux sont encore difficiles à ouvrir que j'y pense, j'y pense tout de suite : bientôt le coup de fil de l'hôpital Moisi pour savoir si nous avons des embryons viables et combien.

Depuis les brumes de mon réveil trop matinal, j'aperçois l'Obsession assise au pied de mon lit. Elle me sourit, la garce.

Transfert d'embryons frais

Je me tourne et me retourne dans le lit, je me demande à quelle heure l'hôpital va nous appeler.

Comme je vois qu'il n'y a plus moyen de me rendormir, je me lève pour me faire un thé et pouvoir tourner en rond sans réveiller M. Lambda.

A 9h, enfin le téléphone sonne et je décroche un peu stressée.

Transfert d'embryons frais

C'est un laborantin de l'hôpital. Après s'être assuré de mon identité, il m'annonce que la récolte a donné des embryons viables.

Il y en a trois.

Nous devons nous rendre à l'hôpital Moisi pour 11h pour le transfert, d'ici là je suis priée de ne plus aller aux toilettes : ma vessie doit être pleine pour procéder au transfert d'embryon.

Je raccroche estomaquée.

Trois embryons? Seulement trois? Et dire que nous en espérions au moins six en pensant être raisonnables, encore une baffe dans la tronche.

Ca veut dire que là, si on en transfère deux et que ça ne marche pas, il n'en restera qu'un de congelé pour une nouvelle tentative.

Un peu secouée par la nouvelle, je vais réveiller M. Lambda et lui explique.

Il est étonné aussi du nombre d'embryons que nous avons, néanmoins nous prenons la décision de demander quand même le transfert de deux, comme nous l'avions prévu. Et on avisera la suite en temps et en heure.

Qui sait si nous n'aurons pas un coup de bol cette fois ci?

Transfert d'embryons frais

10h45, nous arrivons à l'hôpital, et là nous croisons le Dr Té, qui nous demande comment nous allons, et si mon mari a perdu un peu de poids depuis la dernière fois (quel con celui là!!).

Nous lui disons que nous allons procéder au transfert d'embryon, et il décide de nous accompagner.

Arrivés dans le service de la PMA, il s'éloigne de quelques pas avec une infirmière pour regarder notre dossier pendant quelques minutes, puis revient vers nous, avec elle :

"Bon, alors vous avez trois embryons, un très beau et deux moins beaux. Qu'est ce qu'on fait on en transfère un, deux? Bon allez, je suis de bonne humeur aujourd'hui, (se tournant vers l'infirmière) mademoiselle, indiquez qu'il y aura le transfert de deux embryons s'il vous plaît. Allez moi je retourne a ma garde, bonne chance!".

Et il s'en va. Nous n'avons pas eu le temps de piper mot.

Le Dr Té est de bonne humeur, alors nous pouvons transférer deux embryons??! C'est une blague?

De toute façon c'est ce que nous voulions, donc nous ne disons rien. Malgré tout le sentiment que tout nous échappe nous assaille une nouvelle fois, on a vraiment la sensation d'être des marionnettes que le Dr Té actionne au gré de ses envies.

Transfert d'embryons frais

Nous nous asseyons dans la salle d'attente et attendons d'être appelés.

Je commence à avoir très envie de faire pipi.

M. Lambda s'est plongé corps et âme dans le magazine Closer.

Mais ça y'est, c'est notre tour!

Un médecin, plutôt sympa, me fait entrer dans une petite pièce qui contient un siège gynécologique et un appareil d'échographie.

Il m'explique qu'il va procéder au transfert des deux embryons, comme demandé et que M. Lambda peut assister à l'acte. Il précise que ça ne me fera pas mal.

M'étant renseignée, je sais que ce qu'il va faire ressemble à ce que faisait ma gynéco pour les inséminations, et en effet, je sais que ce n'est pas douloureux.

Ouf.

Transfert d'embryons frais

Grâce à l'écran de l'appareil d'échographie, nous pouvons voir tout ce qui se passe.

Je suis installée sur le siège, M. Lambda me tient la main très fort, le médecin officie.

A l'écran nous voyons une longue tige qui dépose un point blanc lumineux, puis un deuxième.

Ce sont nos embryons. Ca y'est, ils sont là.

On est un peu émus, mon mari et moi.

Le médecin a terminé, il me demande de ne pas bouger du siège pendant un petit quart d'heure. Ensuite, je pourrais me lever et rentrer chez moi, et surtout bien continuer mon traitement de progestérone.

Puis il vient nous serrer la main en nous souhaitant bonne chance et s'en va.

Transfert d'embryons frais

Nous restons dans la pièce, M. Lambda et moi pendant les 15 minutes requises, en papotant.

Bon là, c'est sûr, à cet instant je suis enceinte!

Je sais que les deux semaines qui me séparent de la prise de sang vont être interminables, et quoiqu'en dise la terre entière, je compte bien me ménager au maximum pendant ce laps de temps, pour ne prendre aucun risque.

Les 15 longues minutes sont écoulées, je peux enfin me lever et aller aux toilettes, mon dieu j'en pouvais plus.

Sur le chemin de la voiture je n'ose même pas marcher vite, et pendant le trajet je stresse à chaque bosse, chaque ornière qui secoue un peu la voiture.

Enfin nous arrivons chez nous, nous sommes samedi aujourd'hui, et je compte bien ne pas quitter mon lit du week-end, histoire de ne pas compromettre nos chances.

Aujourd'hui, je commence la couvade de deux petits embryons, qui ont trois jours et n'en sont qu'au stade de blastocystes, mais que je supplie de s'accrocher de toutes leurs forces.

Et j'essaie de toutes les miennes, de ne pas penser à cette histoire d'embryon très beau et moins beau.

Transfert d'embryons frais

Published by Mme Lambda

commentaires

Chantale 27/08/2017 21:23

Coucou ! Je suis en attente du résultat après le transfert d’embryons. Donc 2 semaines de procrastination. Voilà que j’ai décidé d’aller sur le web. Qui est encore en attente comme moi ? Faite savoir les filles ? Quelles idées pour occuper son temps libre ?
De ma part je vous racconte un peu mon parcours. C’est assez long mon histoire. Et c’est évidement pour ça que je m’énerve beaucoup en attendant le résultat ! Pour l’instant je suis à l’étranger, donc pas dans mon domicile. Ça me gène de temps en temps d’etre loin de ma maison et mes amis. Sinon je pourrais sortir avec des copines.
Au fait j’ai du me rendre dans une clinique à l’étranger pour acceder à fiv avec don d’ovocytes sans faire la queu. Ce pourquoi je ne suis pas chez moi et je crève dans un logement offert par cette clinique. Les seules choses à faire sont WiFi et les visites touristiques s’il ne fait pas trop chaud. Heureusement j’ai pris plein des magasins et mon mari adoré m’a offert un libre superb !
J’ai réçu 3 embryons, j’espère qu’au moins un réussira LA NIDATION. Le mot qui me fait trembler ces jours !!!! Embryons frais, non congélés. Car j’ai déjà eu une mauvaise expérience des ovocytes congélés. Deux fiv don en Espagne et également deux échecs. Ce qui est assez étrange à mon avis. Ma seule problème est la basse qualité des ovocytes, taut AMH basse. Plus olygospérmie chez mon conjoint. Mais mon utérus, pourtant, est en bonne santé. Je n’ai jamais eu ni avortements ni opérations. Aucune malformation comme fibrome ou polype. Donc normalement la fiv don doit marcher parfaitement. Peut-etre à cause de mon age, j’avais 40 ans lorsque j’ai commencé le projet enfant. Et pour le moment j’ai 46.
Pour notre couple le désir d’enfant est venu assez tard. Mais quand même à 40 ans on peut encore essayer. Pendant sept mois on tentait la chance en mode naturel. Puis ma gynécologue m’a proposé de m’adresser dans un centre PMA. Au moins pour savoir pourquoi le bébé se fait attendre.
Le déroulement du diagnostic ne m’a pas laissé des souvenirs agréables. Cette absence de pudeur pendant les examinations, je l’ai mal vécu. En sortant de l’hystérographie je pleurais.... C’était douleureux et affreux ! Et l’infirmière a été très arrogante. Elle ne m’a pas prévenue qu’elle avancera ce merdique sonde! Et dans quelques heures après j’ai eu une allérgie au produit contraste. L’allérgie pas trop grave, mais en tous cas c’est désagréable. =( Donc j’ai tout de suite appelé mon médecin pour savoir quel antihestamine prendre.
Evidemment je n’ai pas laissé sans attention cet accident. J’ai porté pleinte le lendemain. En conséquence, j’ai réçu des excuses de la part de l’infirmière. Et les diagnostics suivants ont passé assez bien.
Les larmes ont commencé après les stimulations ovariennes. Car les résultats m’ont fait sentir une femme ménopausée. Comme si j’étais ma mère...
Je crois que c’est un peu le système de faire quatre fiv en passant de la stimulation la plus légère à celle plus lourdes. Personnellement moi, j’en ai éffectué trois. La première fois j’ai eu un seul ovocyte de 12 mm. La deuxième et la dernière fois c’était deux ovocytes de 13 et 14mm. Toujours insuffisant pour le prélèvement. Si je ne me trompe pas la taille minimale pour le prélèvement est de 15 mm.
Donc après la troisième stimulation le médecin m’a dit que je peux esseyer la fiv avec don d’ovocytes. Comme je n’avais pas beaucoup de temps à perdre il m’a donné les coordonés des cliniques à l’étranger. En France je risquais rester sans enfants. C’est parmi les cliniques conseillées que j’ai trouvé mon pma en Espagne. Je dois dire que j’ai aimé cette clinique. Au niveau de la communication et comportement envers moi. C’était mieux qu’en France. Parfois j’ai l’impression que plus tu pailles mieux ce sera. Mais il ne travaillent qu’avec les ovocytes congélés. Je crois que c’est la cause générale de mes échecs. La congélation des cellules abbaisse la chance de réussite.
Après deux échecs ici, j’ai décidé de me réposer un peu. Suite à mes vaccances procéatives je me suis rendu dans un autre clinique procréative. Celle où je suis pour le moment. J’espère que le choix des ovocytes frais m’aidera et j’aurais un enfant. J’ai meme suivi un régime riche en avocats. J’ai lu sur Fiv.fr que les avocats augmente les chances de réussite du transfert.

Juju93 01/04/2016 10:48

Je sais que sa fait plusieur année mais je vie la même chose en ce moment demain trensfere merci pour ton témoignage j'aurais aimé s'avoir la suite bonne chance

Emma 21/12/2013 12:25

Que c'est beau. Franchement je suis toute chamboulée par ton histoire que je connais mais pas de cette manière. Je repense à plein de moments quand tu m'en parlais et je revis tout ça le coeur serré. Tu es super douée pour l'écriture en tout cas. Plein de bisous ❤️

Mme Lambda 21/12/2013 23:27

Merci à toutes, pour votre fidélité et vos encouragements.
Lutinelle, oui c'est vrai que se replonger là dedans, renouer avec les émotions ressenties sur le moment c'est dur, ce qui explique le délai parfois très long entre deux articles. Merci en tous cas pour ton soutien!
Pipomme, à ce jour je ne couve plus ;) toute cette histoire s'est déroulée en 2011.
Ca ne m'empêche pas de croiser bien fort les doigt pour toi et j'espère que tu viendras nous annoncer une bonne nouvelle dans quelques jours!

pipomme 19/12/2013 15:36

Coucou.
C'est chouette ça, j'en suis au même stade que toi.
Transfert hier de 2 embryons, magnifiques selon les biologistes!
Suis maman d'une petite fille de 2 ans née suite à ma première FIV apres 5 ans d'essais.
On avait 2 embryons qui n'ont pas survécu à la décongélation, alors on a du tout recommencer et avons obtenu 8 embryons.
Transfert hier à J3...
Je croise les doigts pour nous ♥

lutinelle 19/12/2013 13:01

tu as vraiment une plume magnifique et une histoire difficile a raconter. Je salut ton courage pour les epreuves traversées et celui de les revivre pour nous faire partager tout ca.
a chaque fois tu me prend aux tripes et j'ai la larme a l'oeil. le verdict vas nous sempler long a attendre nous aussi

orchi 18/12/2013 22:19

Mais le Dr T quoi ... oO !!!
J'ai hâaaaate de lire la suite ! <3

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog