Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 juin 2011 :

Mon ventre me fait encore un peu mal, mais il y a quand même une amélioration, je suppose que dans quelques jours je n'y penserais plus.

J'ai commencé le traitement de progestérone hier soir, j'en ai pour au moins deux semaines, et dans le meilleur des cas, si je suis enceinte, là j'ai trois mois de traitement devant moi. Histoire de bien coller le bébé là où il est.

Mais j'avoue que pour l'instant ce qui me préoccupe, ce sont les embryons que nous pourrions avoir.

Avec M. Lambda on se laisse aller à quelques pronostics, et on se dit qu'on va essayer de ne pas être trop optimistes : on se dit que sur 10 ovocytes, on peut compter avoir 6 embryons, environ.

Bien sûr on ne se base sur rien de tangible, on évalue à vue de nez et 6 nous parait un chiffre raisonnable, pas trop modeste et pas trop orgueilleux non plus.

Puis bon on dit 6, mais au fond on se dit qu'en vrai ce sera sûrement 8!

Prise de décision

Du coup, la question du nombre d'embryons à implanter devient urgente à régler.

On est d'accord tous les deux pour demander le transfert de deux embryons, pour se donner une chance qu'au moins un s'accroche.

Le Dr Té a beau dire qu'on a plus de chances en n'en mettant qu'un seul, je ne suis pas convaincue. A force d'insister sur ce que nous coûtons à la Sécurité Sociale, je ne lui fais pas confiance.

Je décide de passer un coup de fil à ma Super Gynéco, je sais qu'elle, elle me conseillera dans notre intérêt.

Prise de décision

La secrétaire me passe mon médecin sans difficulté : on me connaît bien au cabinet désormais.

Super Gynéco a une voix fatiguée au téléphone, mais m'écoute avec attention quand je lui fais part de mes hésitations, et s'insurge un peu quand je lui relate notre conversation avec le Dr Té :

"Non mais il nous embête avec sa Sécu celui là, c'est pas la Sécu qui vient de se taper ce que vous avez traversé! Si vous et votre mari vous sentez prêts à accueillir des jumeaux pour le cas où ça se présenterait, foncez et mettez en deux, vous augmenterez vos chances. Si vous ne vous sentez pas pour les jumeaux, n'en mettez qu'un. C'est là dessus que vous devez baser votre choix, on s'en fiche de la Sécu dans le cas présent!".

Je raccroche un peu ragaillardie.

Avec M. Lambda, on se dit que des jumeaux ce serait chouette quand même, même si ça fait un peu peur, après tout y'a plein de parents qui s'en sortent non? Puis de toute façon, avec la chance qu'on a depuis le départ, à tous les coups y'en aura qu'un qui va tenir, voire même aucun, donc c'est décidé, on demande le transfert de deux embryons.

Et tant pis si ça ne plaît pas au Dr Té, on est déterminés.

Prise de décision

Prendre cette décision ferme nous a fait du bien.

Il n'y a plus qu'à attendre demain, le coup de fil de l'hôpital Moisi.

L'Impatience s'est assise à côté de moi et s'amuse à tapoter ses ongles sur la table d'une main, sur mes nerfs de l'autre.

Ca promet d'être long.

Prise de décision

Published by Mme Lambda

commentaires

Kamille 17/07/2016 22:38

Bonjour

On a un peu près le même parcours sauf que moi mon hydrosalpinx est revenu après la ceolio,le tien n est pas revenu?

Amy-san 15/12/2013 19:28

J'ai beau tout connaitre, je te suis toujours avec autant d'impatience!

Les dessous de la PMA

"La Procréation Médicalement Assistée sous son vrai jour. Ma vie avant, pendant et après." -Mme Lambda.

À propos
Mme Lambda et son histoire pas banale!

Ville
PMAville

Hébergé par Overblog